Balouchistan…

J17

Premier jour de route au Pakistan… Welcome to Baluchistan (ouais c’est ça!!!!)

P***** de journée!!!

J’ai passé une nuit épouvantable, dans un endroit dégueulasse…
Arrivée la vielle à la frontière Iran Pakistan, je suis prise en charge par les « Levies », la police pakistanaise.
Etant donné que le bureau pour le CPD ouvre à 17:00 et qu’il n’est que 14h, je vais attendre dans le « bunker » des Levies!
Une cour fermée par des murs de 3m et un portail métallique rouillé.
Dans cette cour, un petit coin démarqué par des plantes venues tout droit du désert! Je verrai plus tard que c’est l’espace « prière »! Et puis dans la cour toujours, tout le reste… Des voitures, cassées, des mobylettes, des bonhommes, des poubelles et tout autour, des bureaux….
Des pièces plus dégueulasses les unes que les autres, les murs s’effritent et suintent la crasse…
On m’installe dans un des bureaux! Chouette! Quel bel endroit! Il doit y faire 42 degrés, le ventilateur tourne au max, mais il ne sert à rien! A part faire un peu de bruit!
On m’apporte une sorte de couette pliée en 2 qui me servira de matelas. Le tout a du sentir la lessive il y a bien longtemps!… des mois sans doute…
Heureusement que j’ai mon drap perso!
Malgré ce décor misérable, l’accueil est sympa. (Enfin c’est quand même assez chiant tous ces officiers qui débarquent pour verifier mon passeport, me poser les mêmes questions me prendre en photo et repartir!…)
Je discute un moment avec un des officiers et je me rend compte à quel point leur vie est difficile ici!
Ils travaillent 2 ou 3 mois non stop, enfermés dans ce poste frontière où chaque jour doit ressembler au précédent, et retournent chez eux pour 10 jours seulement… Et Tout recommence à nouveau…
Les demandes de mutation pour se rapprocher de sa famille sont toutes rejetées… Le salaire d’un officier est d’environ 260 € par mois!!…
Les conditions de vie ici sont vraiment misérables…
Nuit épouvantable donc, puis réveil à 6:30
Inutile de préciser qu’il n’y a pas de salle de bain, pas de douche, pas vraiment d’eau… donc je me brosse les dents dans la cour, j’enfile pantalon casque et on trace!
Et c’est maintenant que commence ma lonnnnngue journée!!!!
Le paysage est brun… le sable est brun, le bitume est brun, l’horizon formé par les montagnes est brun… c’est assez lunaire comme paysage, c’est beau mais je ne peux pas m’arrêter…
Quelques kilomètres plus tard, 50 peut être, 1er arrêt à l’un des innombrables checkpoints que j’aurai sur ma route!
Nom prénom pays passeport nom du père (euh, celui de ma mère ne vous intéresse pas?? :-))  n° du visa immatriculation date…. bref
Je repars avec une nouvelle escorte… Mais  je vais d’abord devoir attendre 1/2 heure… Il est à peine 9h et il fait déjà 38 degrés!
Nous repartons sur cette route défoncée la plupart du temps! Des ornières, un goudron strié, je dois slalomer pour épargner la moto mais la fourche et les amortisseurs travaillent dur!!… Puis de nouveau un checkpoint, remplirleformulaire, puis de nouveau attendre l’escorte, puis de nouveau repartir!…
Tout ça est pénible mais il est encore tôt et  je ne savais pas encore quelle journée j’allais vivre!!!
Enième checkpoint, l’escorte me prévient que le temps est mauvais, en effet, il y a des tornades de chaleur, celles qu’on aperçoit au loin puisqu’elles sont formées de sable.
Du vent donc, qui dépose sur la route du sable, qui finit par s’accumuler, qui finit par recouvrir la route!
Quelques mètres de sable, quelques mètres de bitume et puis ça recommence… Le 5ème passage, c’est celui où la moto en a eu marre!!
Trop de sable, je m’enlise, on me pousse, la moto tombe!…
L’escorte tente de relever la moto avec moi, mais on n’a pas réussi à la lever de plus de 2 cm!!!!
Heureusement, des militaires étaient là, et ils sont venus à 4 pour soulever Casper!!! Merci les gars!!
Je repars, fatiguée par cette tension et cette chaleur! Il est 11h30 et il fait 41°. Et dans ce désert hostile, pas d’ombre…
Dalbandin, la ville où je dois m’arrêter ce soir est EncOre à 200 km. Nous n’avons fait que 120 kilomètres depuis ce matin!!
NokKundi
L’escorte me fait passer à travers les ruelles du village pour déposer un gars!!! La piste est un mélange de sable, graviers et détritus! …
La pauvreté et la saleté…
J’aperçois au loin un vieil homme sur une charrette tirée par un pauvre âne… 2 petits garçons qui me sourient quand je passe… puis on s’arrête de nouveau au Checkpoint…
Je suis resté à attendre l’escorte au moins 40 minutes!!! Pénible… Il fait de plus en plus chaud … et la route est encore longue!
Puis une « magnifique » voiturette suzuki arrive enfin!! Voilà mon escorte!!!…
On sort de la ville, pas moins de 3 checkpoints en moins de 200m!!!!????? … Sérieux! Ils veulent que je remplisse leur p**** de formulaire à chaque fois!!!!….
Nous repartons.
20 kms plus loin, petit checkpoint au milieu de nulle part! on s’arrête, je pars remplir leur petit cahier, mais au moment de reprendre la route, la Suzuki des Levies ne démarre plus!!! Plus de batterie!! Fantastique non?!?!
Oh, je ne suis plus à 1/2 près!! Surtout qu’il est 12:15, qu’il fait 46° et qu’on est en plein soleil!!
Ils font une sorte de recharge de batterie, remplissent le réservoir d’eau de la voiture au verre, parcequ’il n’y a que ça comme récipient ici!… puis miracle, la voiture redémarre, on repart, puis on s’arrêtera 15 kms plus loin… Voiture HS!…
Je n’ai attendu que 10 minutes l’escorte suivante qui est venue me chercher! Rapide non?! :)
Ensuite, la route était meilleure, l’escorte sympa, on s’est quand même arrêter dans un petit village pour le fameux formulaire mais surtout parceque c’était l’heure de la prière!…
Dalbandin n’est plus qu’à 60 kms!!! Il est 15h…
16:30. Dalbandin
Je remplis le réservoir d’essence venue d’un jerrican. Il y a bien des pompes, mais elles ne servent qu’au décor!
Nous arrivons enfin à l’hôtel, je vais pouvoir me laver de toute cette crasse, toute cette poussière…
L’hôtel est minable et crade, quoi d’autre?… mais je peux prendre une douche, et me reposer.
Un Levie en kalash est là pour moi. Si je sors de l’hôtel (si si, j’ai le droit d’aller à l’épicerie située à 1 m de la porte de l’hôtel!!) il me suit!
Je n’ai pas de wifi, et même pas d’électricité!! … coupure générale
Dans ma chambre, 45 degrés au moins, pas de ventilateur… j’irai donc dormir sur le toit!
La nuit est plus fraîche,  j’aperçois la Voie lactée et des milliers d’étoiles…
Quelle journée!!…
Demain, 8h, nous (l’escorte et moi) partons pour Quetta. 350 km. J’imagine que je mettrai autant de temps, mais il parait qu’il y fait meilleur!!
Bonne nouvelle!