Bad day, sad day…

Pas de mots… :(

Je ne trouve aucun mot pour exprimer ma profonde tristesse…
Hier devait être la première journée de la plus belle partie du voyage! … Le Ladakh…
J’attendais tellement ce moment!
Laisser derrière moi les kilomètres difficiles sous le soleil brûlant, l’atmosphère tendue du Pakistan, la circulation infernale, le bruit et la chaleur…
Je me disais que j’avais vécu beaucoup de beaux moments depuis mon départ, mais que j’avais quand même enduré des journées vraiment éprouvantes… Et je pensais presque que je méritais maintenant d’arriver dans ce « petit Tibet » qui me fait tant rêver!…
J’avais envie (presque besoin) de cette sérénité qu’offre ces montagnes himalayennes, ces monastères bouddhistes, ces paysages grandioses…
Comme une pause…
Samedi 5 août 8h
Comme chaque matin avant de démarrer, je charge les sacs sur la moto, j’allume ma balise GPS, puis je pars faire le plein d’essence!
Il a plu dans la nuit, j’espère que les routes ne sont pas en trop mauvais état sinon, c’est la gadoue assurée!…
Le brouillard est épais mais la route qui part de Manali est vraiment sympa! Il y a quand même beaucoup d’éboulements et je suis impressionnée par la taille des rochers sur la route!! Il vaut mieux ne pas passer au même moment!!… Certaines vaches en ont fait les frais… :(
Puis la route grimpe assez vite, et les lacets se font plus serrés mais c’est encore assez facile!
Une anecdote qui révèle le niveau de conduite ici!! Après un village, une partie de la route était de la pure gadoue, peut être sur 50m!
Pas grand chose, mais la gadoue était collante et je m’enfonçait dans les ornières. seules quelques petites partie de bitume apparaissaient de temps en temps et ça me permettait d’avancer tout doucement! Petit rappel, la moto pèse 300 kg!
J’arrive au bout de cette mélasse, à peine 5 m à parcourir et en face de moi, un camion déboule comme un dingue et au lieu de s’arrêter pour que je puisse me sortir de cette m****, il plonge son camion dans la gadoue et vient s’arrêter à 50cm de moi en me faisant signe de reculer!!!!!!
Je lui fais signe que c’est impossible mais il insiste et s’énerve en plus!!
Des gens qui s’étaient garés viennent et m’aident à reculer quelques mètres pour laisser passer le camion… Décidément la folie (voir stupidité) des camions indiens n’est pas une légende!!
Je reprends ma route, c’est splendide! Les paysages sont cachées parfois dans la brume, ce qui ajoute un peu de mystère à ces montagnes vertigineuses!
Je grimpe assez vite à 3000m et j’arrive bientôt au premier col, le Rothang Pass! 3980m d’altitude! La température est de 16°! un peu de vent et de brouillard… et puis un petit cliquetis suspect dans le moteur, mais assez discret pour le moment… je me dis que c’est sans doute l’altitude..
Une fois passé ce col, je découvre les routes qui serpentent à nouveau! Le paysages est moins vert que de l’autre coté du col, c’est déjà immense, certains cols sont enneigés et de ce coté, un beau soleil!! La route est superbe et je suis vraiment heureuse!
Enfin quand même, ce bruit qui persiste et qui est de plus en plus fort…. Inquiétant?
Je continue ma route!
Mais au bout de ces quelques kilomètres de revêtement parfait pour rouler, une piste… Et quelle piste!!!! Je pense qu’ils ont arrêter le ruban d’asphalte ici et que la piste sur laquelle je roule est celle qu’empruntaient les Yacks il n’y a pas si longtemps!!
La piste est cassante, des filets d’eau parfois sous lesquels des gros cailloux se cachent, puis un éboulement donc des pierres à éviter, puis de la gadoue et puis la roche à nouveau… Je tiens la moto mais je m’épuise… Je suis à 4000m et le manque d’oxygène ajoute un peu de fatigue… Je me dis que cette piste ne doit pas être si longue… mais au bout de quelques kilomètres d’épuisement, je croise un gars en Royal Enfield, je l’arrête et lui demande comment est la route plus bas? … Il m’annonce encore 20 kms !!!
20 kms encore de cette route défoncée!! J’en ai à peine fait 4 ou 5 peut être et je suis exténuée!!! Je regarde mon GPS, il est midi!!! 4h et j’ai à peine fait 70 km!!
Je décide de faire demi tour!
Je n’ai pas envie d’endurer la route de cette façon! Et puis ce moteur qui fait de plus en plus de bruit ne me rassure pas… Direction Manali…
Je refais ces kilomètres si difficiles dans l’autre sens, je repasse le Col du Rothang je me retrouve à nouveau dans cet épais brouillard et puis la casse! Quelque chose dans le moteur s’est cassé!
Fin de l’aventure!
….
J’ai envie de pleurer d’épuisement et de tristesse…
Je suis à 1h30 de Manali au moins, à 3000m d’altitude, un motard s’arrête pour m’aider mais il n’y a pas beaucoup de solutions!… Les camions qui descendent sont plein à craquer, je demande donc à une voiture de me tracter avec une corde…
Et c’est quand on est fatigué qu’on prend de mauvaises décisions.
Le motard me propose de prendre la GSA à ma place et sur le moment, j’apprécie vraiment la légèreté de sa Royal Enfield!  Et je lui laisse gérer les passages de cailloux et ornières avec ma moto si lourde et sans moteur!…
Malheureusement, la sangle s’est prise dans la roue avant et la moto est tombée! Le système de frein s’est cassé, durite sectionnée… Moto HS…
Je redescends avec le jeune couple en voiture jusqu’à Manali, puis ils négocieront pour moi un pickup qui ira en montagne chercher la moto et me la ramener à l’hôtel! Très sympa!
Je suis arrivée vers 17:00 à Manali, la moto est arrivée à 20:00….
Infernale journée!
Alors biensûr, tous les messages de soutiens sont super sympas! Et que dire d’autre de toute façon!… « Je suis en bonne santé, rien de casser pour moi, c’est l’essentiel! Garde le moral et ta bonne humeur, soit positive… La moto ce n’est que de la mécanique »…je peux louer une moto et l’aventure continue! »…
Mais non!!!!!!!! …. Ma moto est cassée!!
La priorité maintenant est de trouver un transporteur de Manali à Delhi (560km) puis un fret de Delhi à Paris! Je suis en Inde et les choses ne se font pas si simplement!
Je n’ai plus de moto donc non!!! mon aventure ne continue pas!!! Elle s’arrête ici!
Mon aventure c’était St Martin Katmandou! Avec ma moto, mes étapes, mes rencontres, les départs chaque matin sur ma GSa, mes galères aussi, mais celle là est trop dure… Trop injuste!
460 km seulement de Leh, et je ne peux pas y aller!…
J’ai vu Marie Hélène et Jo, ils sont à Manali aussi! C’était vraiment sympa de les voir un petit moment, ça remonte un peu le moral.. un moment au moins…La situation est vraiment déstabilisante pour moi!
Que faire, comment, quand, où… On réfléchit mieux à 3!
Un transporteur viendra ce soir charger la GSA et on prendra la route pour Delhi! Il faut 15h de route…
Direction l’aéroport… Je resterai là le temps des formalités et de mettre la moto en caisse!
2 jours… peut être plus…
Non vraiment, ce n’est plus mon aventure…

Après les formalités pour la moto, il faudra que je  trouve le courage et l’envie d’occuper mon temps jusqu’au 21 aout, date à laquelle je retrouverai mon Alex et Pauline à Katmandou!

Nos billets retour sont déjà bookés, donc je me sens un peu « coincée »…

J’aurai préférer rentrer, je n’ai plus le coeur à l’aventure…

  1. Bon courage à toi, on a suivi ton périple et tu dois être bien déçue. On t’embrasse. Cécile et Thierry

  2. Oui! Là vraiment, c’est assez dur pour le moral!… Mais je vais quand même profiter de mon séjour en Inde! ;) Merci à vous 2 et bizOus! @ bientôt!

  3. Bonjour Virginie, nous étions étonnés de ne plus avoir de nouvelles de toi sur ton blog, et pour cause. J’imaginé combien ça doit être dur. Si tu peux financièrement, prends un avion pour Leh et loue une Royal Enfield il y a plus d »une dizaine de loueurs (de mémoire entre 2 et 3000 roupies/jour). De Leh c’est plus facile que de Manali, tu vas à Lamayuru et tu fais le Kardhung La. Je sais c’est facile de dire ce que je dis avec ma GS qui n’à qu’une ampoule de code qui déconne, mais je sais pas quoi te dire d’autre. Ça te permettra d’attendre le retour à Paris le 21.
    Nous pensons très fort à toi.
    Bises
    Jacques

  4. Oui, j’ai bien pensé aux autres solutions pour aller au Ladakh! Les « taxis » ou minibus depuis Manali qui montent à Leh en une journée, puis louer une Royal Enfield et poursuivre ma route! Mais c’était un peu la fin du monde dans ma tête, et puis surtout, la priorité, c’était l’organisation du transfert de la GS de Manali à Delhi, puis le fret de Delhi à Paris… pas simple du tout!
    Mais ça y est! Je suis à Delhi, demain je vais à l’aéroport pour mettre la moto en caisse et faire les formalités douanières… Ensuite, je vais poursuivre mon voyage!… Je ne sais pas encore tout à fait où je vais aller, mais vous le découvrirez ici! :)
    Merci de votre message et j’espère que vous avez bien profité de votre trip dans les Balkans? Vous y êtes encore peut être?
    Bises à vous 2!
    @ bientôt!

  5. Je viens de lire tous tes textes ….. J’ai l’impression de vivre ta déception… et comme je te comprends… bon courage et vivement ton prochain voyage :)

    Yannick
    Un petit voyageur de la banlieue européenne.

  6. Merci! Je vais quand même profiter un peu de l’Inde et aller à Katmandou par avion! Puisque je suis là, autant profiter un peu! :)