Les routes de l’impossible…

Les routes de l’impossible…

11 jours sont passés depuis mon départ de Katmandou! 

WhoOOOO!!! Quelle aventure!!! 

J1- Katmandou Pokhara: route népalaise, polluée, dense, abimée… mais ça passe! 

J2- Début de la route infernale! Mousson, piste rocheuse et gadoue. 11h de pistes  pour 115 km… 6h pour faire les 38 derniers kms!! Bon début!! 

J3- Entrée au Mustang

A partir de Jomsom, la piste devient sympa! Je commence à souffler en me disant que le pire est derrière!…. Alors en fait, pas du tout!!!

Les pistes du Haut Mustang sont vraiment hard! Encore en construction, c’est un enchainement de pistes rocailleuses, de rivières à traverser, de cols à grimper, d’éboulement de pierres à franchir… Epuisant. Eprouvant. Vraiment.

 

Mais le Haut Mustang est un endroit exceptionnel! Grandiose! 

Ancienne terre tibétaine, le bouddhisme est la religion de cet ancien Royaume Interdit. 

Lo Manthang, la capitale du Mustang, (3900m) est à quelques (plus ou moins difficiles) kilomètres de la frontière Tibétaine (4600m), en construction actuellement. 

Les montagnes s’enchainent, la géologie est chaotique , les couleurs passent de l’ocre jaune au rouge, du vert au gris, et les paysages sont ponctués de Stuppa, ou Chorten, symboles bouddhistes. Les paysages sont souvent spectaculaires!  

Mais les pistes ici sont cassantes et l’altitude ne facilite pas les efforts qu’il faut faire pour avancer. Sans parler des rivières à traverser puisque les ponts ne sont pas construits, les éboulements de pierres, les cascades, les précipices…

Je pense que la Royal Enfield (Classic350) n’est pas vraiment la moto adaptée pour ces pistes totalement défoncées! 

Voici quelques images d’une partie de cette aventure… fracassante! :) 

ça c’était les 38 kms dé piste infernale entre Beni et Jomsom!!! Dur dur!!!…

Voici maintenant les paysages fantastiques que nous offre l’Himalaya, dans la région du Mustang…

 

  1. Bonjour Virginie.
    Ce n’est pas pour rien que les guides et autre Népalais s’en vont au Laddakh pendant cette période de mousson. ;-)
    Pas de problèmes avec les camions dans ce coin.
    Il ne doit pas y avoir des quantités d’hôtels ou guesthouse là-bas?
    On attend la suite du voyage.
    Bonne route,
    Jacques